Quels vaccins obligatoires pour la Thaïlande ?

vaccins obligatoires thailande

Quand on part à l’étranger, il faut à tout prix bien se renseigner et préparer son voyage ! Certains pays imposent certains vaccins, les rendant obligatoires pour entrer dans le pays ! Mais qu’en est-il de la Thaïlande ? Y a t-il un vaccin à faire absolument ?

Pour votre voyage en Thaïlande, rassurez-vous déjà qu’elle n’est pas un pays à risque. Pour tout déplacement à l’extérieur, il est toutefois important de connaître les questions à aborder sur les vaccins afin de savoir qui sont obligatoires et qui sont conseillés.

Les  vaccins obligatoires

Aucun vaccin n’est obligatoire pour entrer sur le territoire thaïlandais si votre pays de provenance ne s’agit pas d’un pays où la fièvre jaune est endémique. Si vous avez séjourné ou même transité plus de 12 heures dans un pays où sévit le virus, un vaccin (valable à vie) contre la fièvre jaune est obligatoire aussi bien pour les enfants que pour les adultes (sauf contre-indications). Pour franchir les frontières, vous devez donc présenter votre certificat international de vaccination aux autorités thaïlandaises.

Les vaccins conseillés pour voyager en Thaïlande ?

Certes, aucun vaccin n’est obligatoirement requis pour entrer en Thaïlande, mais en cette période de pandémie covid-19, un vaccin est tout de même sollicité. En fonction de la nature de votre séjour, des vaccins sont aussi hautement recommandés. Une mise à jour de votre vaccination Diphtérie Tétanos Poliomyélite (DTP) est conseillée. Pour vous protéger contre la rougeole, oreillons et rubéole (ROR), soyez à jour dans vos vaccinations sauf si vous êtes enceinte. Pour les hépatites A et B, les vaccins sont recommandés et à faire suivant le calendrier vaccinal français. Pour la fièvre typhoïde, le vaccin est très recommandé dans le cadre d’un séjour « roots » ou prolongé en Thaïlande. Il est réalisé par votre médecin traitant, à l’hôpital ou dans un CVI 15 jours avant votre départ. Pour l’encéphalite japonaise,  le risque de contamination est plus élevé en zone rurale, notamment pendant les saisons humides. Il est conseillé de faire le vaccin plus d’un mois avant votre départ, car deux doses espacées de 28 jours sont requises. Quant à la rage, pour un séjour prolongé,  le vaccin contre la rage est fortement recommandé. Il est aussi très conseillé aux jeunes enfants qui ont l’ âge de marcher.

Les autres précautions sanitaires à ne pas négliger

Les maladies transmises par les moustiques sont également très dangereuses en Thaïlande. Le risque de chikungunya est principalement présent dans les provinces du Sud de la Thaïlande. Comme il n’existe pas de vaccin, suivez juste les gestes de protection contre les piqûres de moustiques pour vous protéger.

Ni traitement spécifique ni vaccin n’est pour le moment commercialisé contre la dengue. Elle est pourtant en recrudescence en Thaïlande et pour l’heure, seule la prévention contre les piqûres de moustiques vous protégera.

En ce qui concerne l’infection virale le virus Zika, aucun vaccin n’existe, mais pour vous protéger faites attentes aux piqûres de moustiques et protégez-vous toujours lors de vos rapports sexuels.

Quant à l’infection parasitaire, le fameux paludisme (malaria), si vous prévoyez de voyager dans les régions où le risque est plus présent, consultez votre médecin traitant avant de venir en Thaïlande. Vous devez également suivre les mesures de protection contre les piqûres de moustiques.

Pour vous protéger contre les moustiques, portez des habits légers, mais couvrants ; utilisez des produits répulsifs cutanés et spéciaux textiles; dormez dans des moustiquaires ou optez pour une lampe anti moustique ou un bracelet.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.