La Thaïlande : le nouvel eldorado du football

thailande football

Alors qu’il y a quelques années, la boxe était encore le sport roi en Thaïlande, ce n’est plus vraiment le cas. En effet, le football s’y impose de plus en plus et devient le sport numéro un du pays. Il se développe même rapidement, ce qui pousse de nombreux joueurs, en grosse partie des Africains, à venir tenter leur chance dans ce nouvel eldorado du football.

Un sport qui se développe rapidement

Bien que l’équipe nationale de Thaïlande ne se soit jamais qualifiée pour la coupe du monde de foot, c’est tout de même un sport qui prend de plus en plus d’importance dans le pays. C’est notamment grâce aux 130 clubs professionnels du pays qui s’ouvrent de plus en plus à l’extérieur. Pour preuve, de nombreux joueurs, venant pour la plupart d’Afrique, tentent leur chance en Thaïlande pour tenter de devenir footballeur professionnel.

Cela permet de faire progresser un championnat national, dont chaque rencontre est maintenant suivie par des millions de personnes. C’est notamment parce que le niveau de jeu s’est considérablement amélioré et que la compétition est de plus en plus disputée.

Le rêve tourne souvent au cauchemar

Cependant, pour de nombreux joueurs africains, le rêve n’est que de courte durée. Ils doivent en effet souvent s’endetter pour arriver en Thaïlande et ne disposent que d’un visa temporaire. S’ils ne trouvent pas un club avant l’expiration de ce visa, ils se retrouvent alors dans une situation très compliqué. Les clubs locaux vont souvent arrêter de payer les joueurs dès lors que leur visa est expiré.

thailande football

Cependant, si ces derniers décident de protester et de ne plus jouer pour leur équipe, le club peut prévenir le service d’immigration et le joueur risque alors d’être envoyé en prison avant d’être rapatrié dans son pays. Pour tenter de résoudre ce problème, la fédération thaïlandaise de football a décidé de limiter le nombre de joueurs étrangers. À présent, une équipe de première division thaïlandaise ne peut pas en aligner plus de cinq.

Encore peu de stars européennes

Bien que la plupart des joueurs étrangers du championnat viennent d’Afrique, certains joueurs européens jouent également en Thaïlande. C’est notamment en raison des salaires offerts, qui sont très attractifs. Un joueur de première division thaïlandaise touchera en effet un salaire d’environ 40 000 euros, ce qui est par exemple bien supérieur à celui d’un joueur de Ligue 2.

Cependant, contrairement à la Chine ou au Japon, la Thaïlande peine encore à attirer des stars européennes. La plus prestigieuse que le pays ait connue est sans aucun doute Robbie Fowler, qui avait porté les couleurs du Muang Thong United lors de la saison 2010/2011. Cependant, ce dernier, qui avait notamment joué à Liverpool et à Manchester City, n’était plus au sommet de sa forme.

En conclusion

Alors que le football se développe très rapidement en Thaïlande, de nombreux joueurs, notamment africains, rêvent d’y faire une carrière de footballeur professionnel. Cependant, pour certains d’entre eux, l’expérience se termine mal, notamment si leur visa arrive à expiration. Quelques joueurs européens franchissent également le pas, notamment attirés par les excellents salaires. Cependant, jusqu’à maintenant, peu de stars s’y rendent. La plus grosse tête d’affiche que le championnat ait connue est en effet Robbie Fowler.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :