Quels aliments faut-il éviter en Thaïlande ?

aliments à éviter en Thaïlande

Lorsque vous voyagez dans un pays étranger, il est important de connaître les coutumes et les restrictions alimentaires de ce pays. En Thaïlande, il y a quelques aliments que les visiteurs doivent éviter afin de prévenir les maux d’estomac et autres problèmes digestifs. Voyons ensemble alors quels aliments vous devriez éviter de consommer et pourquoi !

Les aliments à éviter lors de votre voyage

Si rien ne vous empêche de consommer les aliments qui vont suivre, il est toutefois important de faire un minimum attention lorsque vous les mangez ou buvez.

Fruits et légumes

En Thaïlande, les fruits et légumes qui ont été lavés à l’eau du robinet sont à éviter. Les fruits et légumes crus qui n’ont pas été épluchés sont également à éviter.

Fruits de mer

Les fruits de mer qui n’ont pas été correctement cuits constituent un risque sanitaire. Les fruits de mer insuffisamment cuits, comme les huîtres, les moules et les palourdes, peuvent provoquer une intoxication alimentaire.

Viande et volaille

La viande et la volaille qui n’ont pas été cuites correctement peuvent également provoquer une intoxication alimentaire. Le poulet mal cuit, par exemple, peut transmettre des salmonelles.

Sauces et épices

Les sauces et les épices qui n’ont pas été préparées correctement peuvent également provoquer une intoxication alimentaire. En particulier, les piments peuvent causer des problèmes gastro-intestinaux s’ils sont n’ont pas été lavés correctement.

Jus de fruits frais

Les jus de fruits frais qui n’ont pas été pasteurisés peuvent également provoquer une intoxication alimentaire. La pasteurisation est un processus qui tue les bactéries et autres micro-organismes susceptibles de provoquer des maladies.

Œufs non cuits

Les œufs non cuits peuvent également transmettre des maladies telles que la salmonelle.

Dans quels lieux puis-je manger sereinement ?

Le mieux est de manger dans des restaurants fréquentés par les locaux. Ces établissements sont plus susceptibles d’utiliser des ingrédients frais et des aliments bien cuisinés. Si vous n’êtes pas sûr d’un restaurant, demandez des recommandations au personnel de votre hôtel. En optant pour les restaurants touristiques, vous ne devriez normalement pas trop avoir de soucis.

Que faire en cas de problèmes ?

Si vous rencontrez des problèmes après avoir mangé, il est important de consulter immédiatement un médecin. Les symptômes les plus courants d’une intoxication alimentaire sont les vomissements et la diarrhée. Si ces symptômes persistent pendant plus de 24 heures, il est important de consulter un médecin.

Conclusion & Avis

Lorsque vous voyagez en Thaïlande, il est important de connaître les coutumes et les restrictions alimentaires du pays. Certains aliments, comme les fruits et légumes crus, les fruits de mer et la viande, peuvent provoquer une intoxication alimentaire s’ils ne sont pas correctement cuits. Si vous présentez des symptômes d’intoxication alimentaire, il est important de consulter immédiatement un médecin. Pour éviter ces problèmes, il est préférable de manger dans des restaurants fréquentés par les locaux.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.