Une pénurie d’énergie moins grave que ne l’affirme les autorités

Le mois d’avril s’annonce en manque d’électricité en Thaïlande d’après les autorités. Cette pénurie est due à l’alimentation de six centrales électriques dans l’ouest de la Thaïlande qui consiste à effectuer des opérations de maintenance de routine sur les systèmes d’exploitation d’un gisement de gaz naturel birman.

Limitation de la consommation énergétique

Le gouvernement a mis du temps pour avertir la population concernant cette catastrophe imminente. C’est seulement au mois de mars que les ministres ont commencé à réduire l’air conditionné dans les bureaux pour servir d’exemple à leur subalterne tout en incitant les organismes publiques à limiter leur consommation d’énergie habituelle.

141a0096

Cette carence d’énergie s’avère pourtant moins grave selon les dires d’un économiste de l’énergie de l’université de Kasetsart nommé Decharut Sukkumnoed car elle correspondra à moins de 4% de la pointe quotidienne : « ce n’est pas grand-chose et ça ne concernera que les après-midi en semaine. » explique-t-il. La population devrait se contenter de changer ses habitudes en matière de consommation et veiller à n’utiliser de l’électricité que dans la matinée.

Des opinions qui divergent

Face à la situation, les démocrates de l’opposition ne sont pas restés les bras croisés appuyés par les défenseurs de l’environnement. Ils avancent que le gouvernement du parti Pheu Thai veut susciter des inquiétudes dans l’opinion publique dans le but de faire accepter des projets controversés, essentiellement la construction de centrales au charbon ou de barrages hydroélectriques dont celui de Xayaburi situé à la portion laotienne du Mékong.

centrale-electrique-thailande-417x200

Ce barrage en construction qui n’est pas approuvé par tous pourrait effectivement porter atteinte à l’écologie voire entraîné des dégâts écologiques en aval. Le gouvernement en a pourtant besoin pour fournir de l’électricité dans tout le pays.

Des projets de gestion de l’eau

D’ailleurs, le gouvernement thaïlandais a l’intention de lancer un appel d’offres sur des projets relatif à son plan de gestion de l’eau. Ce programme s’élève à 350 milliard de bhats équivaut à 9 milliard d’euros. Ce pays de l’Asie du Sud-est voudrait mettre en place ce programme dans le but d’éviter les catastrophes naturelles comme les inondations dont il a été victime l’année 2011.

Des personnes de nationalité thaïlandaise en majeure partie au nombre de 600 ont perdu la vie au cours de cette catastrophe, sans citer les dégâts qui ont nécessité 27 milliards d’euros pour les réparer. La population en bénéficiera donc principalement de cette série de projets concoctés par l’Etat.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :